Maissa BEY

Répères

Né(e) à : Ksar-el-Boukhari , 1950

De son vrai nom Samia Benameur, Maïssa Bey. Son père , combattant du FLN, a été tué durant la guerre.

    • Grand Prix de la nouvelle de la Société des gens de lettres 1998
    • Prix Marguerite Audoux
    • Prix Cybèle 2005
    • Grand Prix du roman francophone SILA 2008

Après des études au lycée Fromentin d’Alger, puis universitaires, Maïssa Bey a été professeur de français dans un lycée à Sidi-Bel-Abbès dans l’ouest algérien. Aujourd’hui, Maïssa Bey réside toujours à Sidi-Bel-Abbès où elle anime une association culturelle : Paroles et écritures créée en 2000, dont l’objectif est d’ouvrir des espaces d’expression culturelle (création d’une bibliothèque en 2005, avec organisation de rencontres avec des auteurs, ateliers d’écriture, lecture de contes, animations diverses pour les enfants…).

Elle a écrit des romans, des nouvelles, des pièces de théâtre, des poèmes et des essais. Elle a reçu en 2005 le grand prix des libraires algériens pour l’ensemble de son œuvre.

Maissa Bey illustre dans ses œuvres des personnages ( souvent des femmes) qui vivent une situation complexe et qui se trouvent dans un contexte de violence, d’injustice et de soumission, et où la révolte est sévèrement réprimée. Les femmes se sont prises en proie dans ces conditions et des contraintes objectives d’un quotidien en Algérie. L’écrivaine montre une réalité et dénonce (malgré elle) à travers ses textes cette réalité où elle se bat elle-même en tant que femme, avant l’écrivaine qu’elle est devenue

Oeuvres

Romans
Romans

  • Au commencement était la mer, Éditions Marsa, 1996
    • réédition au Éditions de l'Aube, 2016
  • Cette fille-là. Éditions de l'Aube, 2001 (Prix Marguerite Audoux)
  • Entendez-vous dans les montagnes, Éd. de l'Aube, 2002
  • Surtout ne te retourne pas. Éd. de l'Aube et Barzakh, 2005 (Prix Cybèle 2005)
  • Bleu, Blanc, Vert., Éd. de l'Aube, 2006
  • Pierre, Sang, Papier ou Cendre, Éd. de l'Aube, 2008 (Grand Prix du roman francophone SILA 2008)
  • Puisque mon cœur est mort, Éd. de l'Aube, 2010 (Prix de l'Afrique Méditerranée/Maghreb 2010)
  • Hizya, Éd. l'Aube, 2015
  • Nulle autre voix, éditions de l'Aube, 2018
Autres oeuvres
Autres oeuvres

    • Nouvelles
      • Nouvelles d'Algérie. Grasset, 1998 (Grand Prix de la nouvelle de la Société des gens de lettres 1998)
      • Sous le jasmin la nuit, Éd. l'Aube et Barzakh, 2004
      Poésie
      • Sahara, mon amour, Éd. l'Aube, 2005 (photos O. Nekkache)
      Essai
      • L'une et l'autre, Éd. de l'Aube, 2009
      Théâtre
      • Tu vois c'que j'veux dire ?, Éd. Chèvre-feuille étoilée, 2013
      • On dirait qu'elle danse, Éd. Chèvre-feuille étoilée, 2014
      • Chaque pas que fait le soleil, Éd. Chèvre-feuille étoilée, 2015
      Textes divers
      • À contre-silence, entretien avec Martine Marzloff, Paroles d'Aube, 1998

Sélection de quelques couvertures

Ressources bibliographiques