Malika Mokeddem

Repères

Prix et distinctions

Née  à Kenadsa, au pied d’une dune du désert algérien, médecin de formation et spécialiste en néphrologie, Malika Mokeddem fait ses études à Oran, à Paris, puis elle s’installe à Montpellier en 1979.

Malika Mokeddem arrête l’exercice de sa profession en 1985 pour se consacrer à la littérature.

Je suis une femme venue du désert pour qui la mer est devenue son autre désert, son autre espace. Je suis une écrivaine de deux Sud. Les premières années qui ont suivi mon départ d’Algérie, j’ai passé plusieurs étés sur la Méditerranée à naviguer. On apprend à régler les voiles en fonction de la direction et de l’intensité du vent. Dans le golfe du Lion, soufflent le mistral par le Nord et la tramontane par l’Ouest ; même les chênes de mon jardin en sont parfois secoués comme des fouets. J’aime le vent. La seule chose qui pouvait animer le désert et le sable, c’était le vent. Le sable vous pénètre de partout, cela peut être impressionnant et épouvantable. Mais moi j’aimais le vent de sable, le seul souffle qui pouvait animer ce tombeau à ciel ouvert qu’était le désert pour moi. Le vent, la navigation, l’écriture, me mettent en transe. Si je n’avais pas écrit, je crois que j’aurais été une grande navigatrice."

Malika Mokeddem

Ressources bibliographiques

VOS CRITIQUES, ANALYSES ET AVIS